Agnam-Goly

Education et culture

Agnam-Goly
Ecole primaire de Agnam-Goly
L'école élémentaire d'Agnam-Goly a été fondée en 1960 avec à l'origine deux salles de classes. Aujourd'hui, elle compte douze salles en partie électrifiées, une petite bibliothèque, deux grandes cours de récréation, des toilettes et un logement pour le directeur de l'école. L'effectif total de l'école pour l'année scolaire 2006-2007 est de 593 élèves : 221 filles et 372 garçons répartis en deux classes de CI, deux classes de CP, deux classes de CE1, trois classes de CE2, deux classes de CM1 et une classe de CM2 avec un enseignant par classe. Les conditions d'études sont difficiles pour plusieurs raisons : surnombre dans les classes (trois élèves pour un banc, un seul livre), un enseignant par classe, manque de matériels didactiques, faibles ressources de l'Association des Parents d'Elèves (APE) qui a du mal à soutenir l'école, coopérative faible, etc.

Avant la construction du collége secondaire de Agnam-Goly en 2008, plus de 67 collégiens fréquentaient le collège des Agnam à trois kilomètres de là, distance parcourue à la marche. Les 27 lycéens fréquentent les lycées de Matam et Thilogne. Les 21 étudiants (chiffre de 2007) sont principalement inscrits à l'Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar dans les facultés de lettres, sciences humaines, droit, économie, médecine, sciences et techniques. Ils sont souvent confrontés à des problèmes de logement et d'insertion dans la vie active. L'école coranique contribue aussi à l'éducation des jeunes. Malgré des décennies au cours desquelles les étudiants et écoliers quittaient le système éducatif pour choisir l'émigration, le village compte aujourd'hui de nombreux écoliers grâce à la promotion de l'éducation : construction de salles de classe, alimentation de l'école en électricité, achat de matériels didactiques et pédagogiques, initiation des écoliers à l'informatique (session organisée sur Dakar), construction d'une maison de dix pièces pour les enseignants volontaires.

De nos jours, le village est bien partagé entre la tradition et le modernisme. Cependant, les alphabétisateurs en langue peul sont très actifs pour la promotion de la culture par le biais d'animations culturelles (théâtre, journées de sensibilisation) et de cérémonies coutumières. L'Association des Élèves et Étudiants Ressortissants d'Agnam-Goly (AEERAG) projette d'aller vers les 72 culturelles d'Agnam-Goly.